MANOLITO Y SU TRABUCO aka Manolito Simonet

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

MANOLITO Y SU TRABUCO aka Manolito Simonet

Je m’attaque aujourd’hui à un autre grand nom de la musique cubaine, là encore je ne vais pas vous décrire le parcours de Manolito, mais je vous encourage vivement à aller sur Wikipédia.

Car vous apprendrez entre autre qu’il n’a pas fait d’études pour être musicien, mais pour devenir ingénieur.

Manolito est le leader du groupe, il est aussi le pianiste.

Salsa Loca - Manolito

Je vais, pour ma part, vous parler des titres que j’idolâtre, vous les aurez en écoute, je vais aussi essayer de vous sensibiliser brièvement aux voix des chanteurs qui travaillaient avec Manolito.

PS : La définition de trabuco que j’ai trouvé fait référence à un cigare cubain et à une machine de guerre qui pourrait aussi bien faire l’affaire. Si quelqu’un a une autre signification plus urbaine, je suis intéressée. Merci.

On va commencer par Directo al corazon (1993)

Un très bel album, et mes titres phares sont :

« Perfume » ce titre commence tranquillement, puis il s’accélère et enfin c’est une explosion de symphonies qui frôle la folie. On retrouve cette accélération de tempo sur la plupart des titres salsa, et personnellement, je suis une grande fan.

« Dame tu programa » un excellent titre.

« No puedo con ella » une rapide comme on dit toujours, un TGV (Titre à Grande Vitesse) !!!Danser sur ce titre, c’est faire couler des litres de sueur.

« Dale tiempo » parfaite pour les supers débutants, je la redécouvre.

A consommer sans modération.

C’est le premier album de Manolito y su trabuco, seulement avant, Manolito avait déjà travaillé   pour d’autres groupes, c’est pour cela que son premier album est déjà une réussite . Et je ne savais pas d’ailleurs, que c’était son premier album.

L’album qui suit, sortira trois ans plus tard, il s’appellera Contra todos los pronosticos (1996) 

Salsa Loca - Contra todos los pronosticos

C’est l’album que j’ai le plus écouté, et je ne suis peut-être pas objective en vous conseillant de l’écouter en entier, car je ne me lasse toujours pas.

C’est pour cela que je ne m’éterniserai pas et que je vous mets en écoute uniquement deux titres.

Et  c’est sans étonnement pour les connaisseurs, que les titres que j’adule sont « El alguila » et « Todavia no » les deux interprétés par El gallo (le poulet) aka Rosendo Diaz, .

Ces deux titres sont à l’origine de plusieurs moments de rire et de bonheur sur la piste de danse et en dehors. L’album va certainement créer d’autres bons moments pour vous aussi, je l’espère.

Parlons à présent de « Marcando la distancia » (imposer la distance) interprété par El Indio aka

Sixto Llorente provenant l’album Marcando la distancia qui sortira en (1998).

Salsa Loca - Marcando la distancia

Tu por aqui, yo por alla…Tu p’alla, yo p’aqua….qui veut dire toi par ici et moi par là,  on comprends à l’écoute des paroles, , qu’il cherche à éviter quelqu’un.

Un titre qui a enflammé nos soirées de « la grotte », lieu ou nous dansions tous les dimanches soirs, Dj Pedro enflammait la piste avec ce titre. Et même si, fautes de cavaliers, nous ne dansions pas, en bordure de piste, on chantait ces paroles.

…Por la calle, fuera de mi casa ….Qui veut dire poliment, …dehors( à la rue), sort de ma maison.

DE-GA-GE  QUOI!!!

On trouve aussi dans cet album, le titre que je ne me lasse pas de vous passer en soirée, « Amor mathematico » Une chanson qui annonce la couleur dès le début, car on entend, « je ne te pardonnerai pas ce que tu as fait hier » et plus tard dans le refrain, la fameuse phrase Mathématique.

 

Multiplie-toi par zéro et disparais ! Va-t-en, je ne veux plus te voir ! 

Multiplicate par zero y desaparese ! Vete no quiero verte !

RE-DE-GA-GE QUOI !!!

Résultat des comptes, deux titres ou l’on cherche à se débarrasser de quelqu’un. Je me demande si Manolito n’avait pas un message à faire passer avec cet album……..

Et pour clore cet album, je vous propose d’écouter « Y ya para que » avec la voix de El gallo et « Llego la musica cubana » .

 

Je vous avouerai que je n’ai absolument pas écouté l’album Para que baile Cuba (2000), mais je peux vous parler de deux titres « La boda de belen » que j’apprécie et qui passait souvent fut une époque, et la merveilleuse « Parece mentira » interprète par El Indio.

J’enchaîne avec l’album Se rompieron los termometros ( 2001) qui signifie, « les thermomètres se sont rompus »  C’est que ce titre pronostique des moments très chauds !

salsa loca -Se rompieron los termometros

Seulement voila, dans l’album, la chanson  « Se rompieron los termometros » est un Cha cha, mais quel Chacha !

Pour commencer, je l’utilise pour mes supers supers débutants en salsa, et pour finir, ce titre est l’un des rares à se démarquer des autres par l’introduction à 4’28 d’une guitare électrique.

Cela ne vous étonne pas ?

Ok, seulement il faut savoir qu’en salsa, il est rare d’entendre le son d’une guitare électrique, réservé en générale pour un tout autre style musical.

Et bien, Manolito l’utilise souvent dans ces compositions et J’A-DO-RE, ça apporte un petit coté HARD qui passe bien. Alors oui, j’ai tartiné sur un Cha cha, mais je l’utilise tellement que je lui rends honneur à présent.

Revenons à la salsa, écoutez « Diablo colorao » chanté par El gallo, titre vivifiant, qui ne vous laisse point de temps de repos dans la danse, un TGV, peu apprécié, mais que d’autres raffolent, n’est-ce pas Jean-Marc adhérent Salsa Loca n° 2013/012 .

Il vous faut écouter  la belle mélodie « Linda Melodia »(live) chanté par Carlos Calunga une très belle voix, un délice. Puis je finie avec  « Tu me dijiste mentiras »(live) chanté par Ricardo Amaray, l’autre très belle voix. Je n’existe plus à son écoute, je foooooonds, comme beurre au soleil.

 

Mais je finirai par Locos por mi Habana (2004), la discographie de Manolito ne s’achève pas avec cet album, il y en a plusieurs autres qui suivent, seulement ce qui m’importait le plus, c’était de vous parler de ces titres et albums que vous avez raté, vous qui avez commencé la salsa il y a quatre, trois ans, l’année dernière. Vous ne connaissez que les titres qui passent en soirées, les derniers, où vous n’êtes pas encore sensibles à tout cela. Mais lorsque vous le serez, vous pourrez toujours commencer par jeter un coup d’œil et d’oreille ici pour Manolito…..

Salsa Loca - Locos por mi Habana

Mais n’oublions pas de parler du dernier album de l’artiste.

Il vous faut écouter « Locos por mi Habana » La voix de Amaray est tout simplement hypnotisante.

Je surkiffe, mais vous le saviez déjà !(Je fooooooooonds là)

« Cada uno », « Juego », «  10 años », « Ella esta »……A vous de jouer, avec Youtube.

Si vous aimez, il est en écoute et à l’achat  ici.

El indio, El Gallo, ainsi que Calunga, les chanteurs de Manolito ne font plus partis du groupe à présent. Seul Ricardo Amaray est resté, d’autres chanteurs l’accompagnent à présent.

Cet article m’a permis de me remémorer beaucoup de moments forts grâce à des chansons qui n’ont pas perdu une ride, et même si je me répète, si vous êtes amateurs, vous pouvez sans hésiter acheter la discographie de Manolito.

PS : Pour ceux qui veulent faire un lien avec ce que Manolito fait aujourd’hui Callejero , sur ma playlist  Mingo Valdes , et le bonus A la medida pour les débutants, mais une très belle mélodie Linda Melodia …..Ces trois titres font partis du dernier album sorti en 2013 SIN FRENO.

La Hermana

PS : retrouvez la playlist de La Hermana (CLIQUEZ ICI)
Facebook Comments

Laisser un commentaire

M'identifier