Interview Salsa de Sophie

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

Interview Salsa de Sophie

Cette semaine, c’est au tour de Sophie de s’y coller. Une interview pour vous présenter celle qui a été la prof de Salsa Loca durant ce premier semestre. Elle s’en va pour une bonne raison : elle attend un heureux événement ! Souhaitons leur tout le bonheur du monde à elle et au facteur ! 😉

1-    Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Sophie (appelée aussi Mme Bouchon). Je suis venue, il y a 12 ans, sur Strasbourg pour faire mes études. J’y suis restée bien que je sois lorraine ^^. D’après certaines personnes, je commencerai même à avoir l’accent alsacien ! Je suis professeur des écoles et j’ai donné des cours de salsa cubaine et portoricaine dans l’association avec El Astico durant le premier semestre ainsi qu’il y a trois ans.

_MG_7075

2-    Peux tu nous raconter ton parcours dans la danse et la salsa ?

J’ai fait de la danse classique pendant neuf ans mais à un moment j’ai dû arrêter parce que je faisais aussi d’autres activités.
En première année à l’université, j’ai commencé à suivre les cours de danse de salon de la fac au SUAPS. Cela m’a beaucoup plu, mais je n’ai malheureusement pas pu continuer, pour incompatibilité d’emploi du temps.
Quatre ans plus tard, j’ai retenté l’expérience. J’ai donc suivi les cours de danse de salon pendant deux ans. Parallèlement, j’ai commencé à prendre des cours de salsa à l’Hippocampe avec Anne-Sophie et Samba. Cela fait maintenant sept années que je pratique la salsa.
J’ai fait quelques démonstrations avec El Astico et la troupe des Los Locos.

3-    As-tu une anecdote à nous raconter ?

J’ai toujours été assez maladroite dans la vie comme dans la danse. Il m’arrive toujours des choses un peu bizarres… A deux reprises (une fois lors d’un cours et une fois lors d’une soirée), il m’est arrivé de mettre mon petit doigt dans la narine du cavalier avec lequel je dansais. J’ai été très gênée bien sûr, même si au final, ça nous a fait beaucoup rire. Mais je n’arrive toujours pas à comprendre comment cela a pu se produire !

sophie 1

4-    Comment en es-tu venue à donner des cours de salsa et qu’est ce que tu aimes dans cette activité ?

El Astico m’a proposé de donner des cours de salsa cubaine pour l’année 2011/2012. J’ai beaucoup hésité parce que je ne m’en sentais pas capable mais j’ai finalement accepté ce challenge. J’appréhendais le fait de donner des cours à des adultes alors que j’avais l’habitude de gérer des enfants.
Au final, je me suis aperçue que les compétences en jeu étaient les mêmes et petit à petit, j’ai pris confiance.

_MG_7135

J’apprécie de faire découvrir la salsa à de nouvelles personnes, ainsi que de conseiller des danseurs un plus expérimentés. De plus, cela oblige à avoir une vision plus réfléchie sur la danse : décomposition des pas, des prises de mains, des déplacements, de la posture, du guidage… Autant de choses qui avec le temps deviennent inconscientes et qu’il faut décortiquer pour les élèves.
J’aime également l’ambiance qui règne pendant les cours et les échanges que l’on peut avoir avec les personnes présentes.

6-    As-tu des conseils à donner à tes élèves ?

Je conseillerais aux élèves de sortir danser en soirée dès qu’ils en ont l’occasion comme j’ai pu le faire à une certaine période. Pour que ce soit plus facile au départ, pensez à sortir en groupe. Pour les cavalières en particulier, mais cela est aussi valable pour les cavaliers, n’hésitez pas à aller inviter en soirée, sinon vous risquez de ne pas beaucoup danser.
Si vous en avez l’occasion, entraînez vous à la maison sur les pas de bases, les tours, les figures ou la suelta. Ecoutez de la musique pour vous familiariser avec le rythme.

Merci Mme Bouchon ! 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

M'identifier

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.