Interview Salsa de la Hermana

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

Interview Salsa de la Hermana

On fait des rencontres tous les jours mais il y a des rencontres qui nous changent la vie… Nadia est bien plus que notre ami. Elle fait parti de notre famille. Gentille et colérique, passionnée et détachée, joyeuse et mélancolique, comme nous tous elle est pleine de paradoxes mais c’est notre Hermana à nous !
On ne lui a jamais dit de peur qu’elle prenne la grosse tête mais approchez, approchez qu’on vous dise un secret : on tient à elle !

1-    Peux-tu te présenter ?

Je me nomme Nadia AMARA.

2-    Comment as-tu découvert la Salsa et il y a combien de temps ?

J’ai découvert la salsa par l’intermédiaire d’une amie, Corinne HANQUIEZ en septembre 2005. Elle en faisait déjà depuis un an et comme nous venions de faire connaissance, elle essayait de partager ce qu’elle considérait comme une passion : la danse.

Je l’ai donc suivie à reculons mais je n’ai pas du tout été conquise. Je lui ai exprimé cela en toute sincérité et lui ai suggéré de découvrir d’autres lieux d’apprentissages. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvées à Strasbourg sur un bateau qui s’appelait, à l’époque, l’hippocampe. Je ne savais pas dans quoi je m’embarquais et j’étais très moyennement motivée.

Nadia 1

Mais Corinne avait une motivation suffisante pour deux. Et c’est cette motivation qui m’a kidnappée pour entrer dans cette merveilleuse aventure qui aujourd’hui encore ne cesse de     m’émerveiller. Big bisous Coco !

3-    Peux-tu nous raconter ton parcours en tant que professeur de Salsa ?

J’ai commencé à l’hippocampe, comme je vous le disais avant, avec Violaine et Holger mes premiers professeurs, eux-mêmes élèves de Jocelyn autre très bon prof de cubaine. Je fus « sélectionnée »  par Jocelyn, pour prendre des cours avec un groupe de travail, chez    lui. Ce fut une expérience terrible, une ambiance du tonnerre, un bon prof, exigeant et très généreux. Un groupe de danse unique !

Jocelyn créa ensuite l’association AHINAMA, et c’est dans cette association que j’ai débuté ma carrière de professeur de cubaine avec Fabien, qui fut un excellent formateur !!! Merci encore pour tout Fabien! J’ai aussi donné des cours au Millénium avec Lionel aka Lio pendant un an et des cours à EVAE avec mon chéri, Sébastien Guntz, pendant trois ans. A présent, je donne des cours chez SALSA LOCA avec El Astico et à La Mezza où Scarabée me seconde.

1377247_10151945847096335_564304757_n

4-    Comment es-tu arrivée à Salsa Loca ? Qu’est-ce qui t’a amenée à devenir DJ et arrives-tu maintenant à assumer ce statut ?

Salsa Loca (Hahahahaha), je connais bien le président et le prof de cette association : je me suis fait pistonner Lol.

La dure vérité, c’est que, j’ai bêtement refusé de participer à la création de Salsa Loca lorsqu’on me l’a proposé, car mon expérience antérieure avec une autre association m’avait refroidie. Je leur ai par contre promis mon aide et mon investissement sans souci.

Depuis le début, je suis présente pour donner un coup de main, faire des démos, ranger la salle, etc…

Très rapidement ils m’ont demandé d’être Dj. Pour eux, j’ai les compétences, car je possédais une large quantité d’albums et j’en étais devenue passionnée au point de connaître par cœur les paroles de plusieurs titres. Je n’étais pas rassurée par leur proposition, ils ont insisté et j’ai fini par accepter et une autre grande aventure a démarré.

Je ne sais pas si je peux réellement endosser le statut de DJ, parce que je devrais peut-être encore me perfectionner (C’est sûr!!!!).

Je suis derrière les platines et mon boulot c’est de vous faire danser sur ce que vous aimez. Cela me fait certes très plaisir de vous voir sur la piste, c’est un beau spectacle. C’est suffisant pour moi, même si je préférerais être avec vous sur la piste.

5-    Quels sont tes projets Salsa pour les années à venir ?

Quels sont mes projets salsa ? Continuer à enseigner, continuer à danser, continuer à avancer dans cette grande aventure.

6-    Que peut-on te souhaiter ?

Que peux-t-on me souhaiter lol ? Comme les vieux……………..La santé pour mes proches et moi-même !!!!!

10805799_10152805457631335_2191889094723930647_n

7-    Quel est ton artiste salsa favori ? Et ta musique favorite ?

Je peux très difficilement répondre à cette question !

C’est là que je peux dire que je suis Dj ou grande fan de musique. J’aime beaucoup trop de titres et d’artistes pour vous. Je ne peux pas en donner qu’un seul. IMPOSSIBLE. Par contre je peux vous dire qu’en ce moment, je m’éclate avec le dernier album d’Alexander ABREU ! Il n’y a rien à jeter !!! J’aime beaucoup « Trece », mais aussi « El juego de la vida ». Je dois m’arrêter là sinon je vais vous citer tout l’album ! Mais pour infos, le premier groupe que j’ai découvert sont les intemporels Los Van Van.

8-    Des conseils pour les débutants ?

Les débutants, comment vous expliquer que votre démarche n’est pas la bonne pour la plupart. Vous ne sortez pas assez, vous devez sortir ! Voici des exemples de phrases que j’entends et je tiens à vous en parler ici.

« Je sortirai danser quand je serai meilleur, après avoir pris plus de cours »

Vous deviendrez justement meilleur en sortant danser de suite, il faut pratiquer.

 « J’ose pas  inviter, car la personne que je vais inviter va s’ennuyer avec moi »

Ben non !!! Otez vous cela de la tête, on a tous été des débutants un jour, et on sait tous qu’il faut un début pour tout. Nous sommes tous conscients  que nous devons prendre soin de vous car vous êtes nos futures partenaires !

Ma devise est : Petit débutant, deviendra un jour grand danseur.

« Je vais pas les inviter à danser eux ils ne dansent qu’entre eux »

C’est vrai et c’est faux. Lorsqu’on débute avec un groupe, on reste en groupe, normal on se   connaît. Mais ça ne veut pas dire que l’on ne veut danser qu’entre nous. Il n’y a qu’un groupe et nous en faisons tous partie, nous formons un groupe de danseurs, Salsa, Bachata, Kizomba, Merengue, Kuduro, Chacha, Son, Tango…………Nous sommes différents de ceux qui ne dansent pas, c’est tout. Invitez tout le monde ! Peu importe le groupe, l’école, l’association.

Pour finir je dirai simplement aux débutants que je vous vois bien vous amuser en cours, mais le plaisir que vous vivez en cours n’est que la partie émergée de l’iceberg. C’est sur la   piste en soirée que cela se passe, c’est là qu’on s’éclate le plus……..

D’une, ça n’a pas de prix, et surtout ça fait oublier tous les maux !

Alors à bientôt sur une piste !

PS : GRAND CONSEIL, LORSQUE VOUS DANSEZ AVEC QUELQU’UN POUR LA PREMIERE FOIS, PRESENTEZ-VOUS. Bonjour je m’appelle Nadia…..

Facebook Comments

Laisser un commentaire

M'identifier

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.