L’édito d’été par maître Yoda

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

L’édito d’été par maître Yoda

C’est le règne du roi Soleil, une grande canicule s’est abattue sur nos têtes en ce début de mois de juillet. Comme Salsa Loca est peuplé de fous et de folles, nous avons décidé que chaque vendredi de cet été, vers 19 heures, à l’heure où un peu de fraîcheur commence à se manifester, où il est enfin possible de souffler, de respirer, nous allions en remettre une couche, faire remonter la température de quelques degrés, provoquer un incendie sur les places de Strossburi. Hé oui, grande et heureuse nouvelle, Salsa in the City continue … Nous allons pouvoir danser tout l’été, quitte à nous retrouver comme la cigale de La Fontaine forts dépourvus dès que l’hiver sera venu 😉 Nous avons déjà enflammé la place du Château près de la cathédrale, nous avons envahi telles les armées de Napoléon la place d’Austerlitz durant deux vendredis et le suivant, le 10 juillet, nous étions place Saint Thomas. RDV à nouveau , vendredi 17 juillet, non loin de la Petite France, place Saint Thomas, qui ne va pas en croire ses yeux … Les quatre premiers « Salsa in the City » ont été des succès, Strasbourg vous admire danser tous les vendredis la salsa, plus d’informations chaque semaine sur notre site … Prévoyez de l’eau à chaque fois, et n’oubliez pas de nettoyer autour de vous avant de partir, merci beaucoup pour votre participation.

Et attention, attention, Nadia La Hermana s’est énervée au sujet de « Salsa in the City »… A juste titre, d’après vos réactions donc je mets en garde : Pan Pan Cul Cul à tous ceux qui n’auraient pas entendu le message … Et la connaissant bien, je ne vous conseille guère d’essayer, j’ai tremblé rien qu’en lisant l’article 😉

 Salsa City

Mais à part « Salsa in the City », où danser la salsa pendant ces mois d’été? Comme chaque année, nous souhaitons vivement vous conseiller le festival « Tempo Latino » du jeudi 23 juillet au dimanche 26 juillet qui se déroule dans le village de Vic Frezensac dans le département du Gers, dans le Sud Ouest de la France. Si tu as foi dans la salsa, si tes pieds s’animent dès que tu entends de la musique afro-cubaine, n’hésite pas, c’est la Mecque de la salsa, la Jérusalem des aficionados de la musique latino. C’est un festival né en 1993, qui n’a cessé de grandir en douze ans, et qui offre chaque année un magnifique plateau d’artistes de la scène latine et afro-cubaine. Le parrain de la manifestation en 2015 est Ernesto Tito Puentes, musicien de musique cubaine et latin jazz, grand amoureux de la France. Autres artistes, Raul Paz, La Sonora Libre et Orquesta SCC. A côté de ces artistes officiels, il y a un spectacle off gratuit réparti sur plusieurs scènes autour des arènes avec cette année le groupe latino français « Ocho y Media » mais enfin et surtout c’est tout le village, avec ses bars et ses restaurants, qui résonne en dansant, en se mettant au rythme de la salsa. Si tu veux manger de la salsa à midi, en déguster le soir, en reprendre une couche encore une bonne partie de la nuit, si tu veux te mettre au diapason, si tu veux te faire des amis salseros, salseras sur toute la France, direction le Sud, fais un détour magique par Vic, tu ne le regretteras pas.

 Après le mois de juillet, c’est le mois d’août comme disait La Palisse … Et après le mois d’août, hé oui c’est déjà la rentrée, nous dit encore notre cher ami La Palisse, merci à lui pour cette précision 😉 J’en vois déjà qui sortent le mouchoir pour pleurer toutes les larmes de leur corps, vous avez raison, nous nous devons de regretter lors de la prochaine rentrée deux disparus sur le champ de bataille de l’enseignement salsa, j’ai tout d’abord nommé miss Pluma, Manu pour les intimes. Professeur légère comme une plume, elle quitte le cours de salsa portoricaine, et laissera dans nos souvenirs une place très grande, inversement proportionnelle à sa légèreté de danseuse …

la plumaLa Pluma dans la lumière

Vous avez encore vos mouchoirs ? Vous ne vous êtes pas mouchés, vous n’avez pas craché dedans ? Ouf, vous pouvez verser vos larmes pour El Astico. Il est un des membres fondateurs de Salsa Loca, c’est un enseignant qui a formé une légion de salseros et salseras de Strasbourg. Il dit au revoir aux cours de Salsa Loca, il souhaite prendre une petite année sabbatique pour se tourner vers d’autres tâches nobles tels que torcher, moucher, dorloter, laver, bercer, gronder, emmailloter, nounouter, biberonner son petiot … Mais nous ne sommes pas débarrassés de lui, il sera toujours dans les parages de l’association pour prendre en main d’autres projets, ce n’est qu’un au revoir, pas un adieu …

 El-Astico-560x326A la revoyure l’amigo, El Astico

Et redresse-toi, tu vas avoir mal au dos 😉

Il a enseigné successivement avec Valérie, Sophie, Maiko, Virginie, Stéphanie, Nadia et Emmanuelle … Heu, la seule qui a pu survivre à ses vannes 😉 est la valeureuse Nadia La Hermana, bravo à elle, qui sera donc toujours présente l’an prochain. Nous accueillons deux nouveaux enseignants avec Jérôme et Stéphanie, bienvenue à eux d’ores et déjà, nous vous les présenterons plus largement en septembre. Les deux journées de cours de reprise des cours seront le mercredi 16 et le jeudi 17 septembre dans les mêmes lieux, à Hautepierre et Cronenbourg.

 Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles vacances, de belles rencontres et d’ici là …

Hopla, salü bisàmme

Facebook Comments

Laisser un commentaire

M'identifier