La team de choc!

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

27747683_930914213754169_3096577915946791794_o

La team de choc!

Aujourd’hui j’aimerai vous parler de la Team Salsa Loca, des personnes qui donnent sans compter de leur temps pour que vous puissiez passer une bonne soirée.

Pour cela je vais vous expliquer l’organisation d’une soirée Salsa Loca au Centre Socio-culturel de Cronenbourg, par exemple.

Il faut savoir que cette mise en place s’est peaufinée avec les années (bientôt dix ans quand même!).

En amont, on s’inscrit dans un tableau en fonction de nos disponibilités de la journée. C’est ainsi qu’il y a en général deux équipes, une du matin et l’autre du soir (Lol).

Je commence par ce que je ne vois pas, et cela est le chargement de la camionnette avec tout ce qui est boissons et le matériel de sonorisation.

10991253_407597582752504_5071352059402769811_n

Nous la Team, on a rendez-vous à la salle, et la camionnette arrive charger, c’est là qu’on commence à tout décharger.

On véhicule toutes les boissons, on remplit le frigo, et tout le reste est empilé sous les tables.

Puis on fait la mise en place du bar : placer les tables, lancer le café, sortir les verres, essuie-tout, poubelles, etc…

10806195_407572609421668_1946163734624809525_n

Pour le son, nous avons six grosses enceintes à transporter et à placer, à surélever et à câbler.

Il faut deux enceintes à l’opposé de la table de mixage, pour que ceux qui dansent au fond de la salle puissent aussi avoir un bon niveau sonore.

Car à nos débuts, nous n’avions que deux enceintes, et suite à plusieurs remarques de personnes dansant loin de la sono, nous avons acheté plus d’enceintes.

Pour tout relier il faut plusieurs câbles de 20 mètres, et plusieurs câbles d’alimentation électrique.

Cela fait seulement un ou deux ans que je me charge avec Cédric de cette mise en place, et je m’en mêle encore les pinceaux avec les « sorties » et  « entrées » de chaque enceinte, et le sens du câblage qu’il faut respecter.

Des micros à relier, des câbles d’alimentation électrique de partout à brancher. Bref une vrai toile d’araignée à gérer et heureusement que Cédric est là, seule j’y serai encore.

Il y a les banderoles à accrocher, des jeux de lumière à fixer et c’est un sacré exercice que de grimper là-haut.

Il faut sortir toutes les chaises et les tables, les placer et les nettoyer car, la plupart du temps elles ne sont pas propres.

Les toilettes sont vérifiées et nettoyées.

Je passe les autres détails, déco, etc…… car je ne peux pas tout citer.

Lorsque cela est terminé, on reste en général dans la salle pour manger avec le staff présent.

1456088_220931784752419_706417651_n

 

21h! La soirée commence. Et vous arrivez, vous dansez, vous vous amusez, c’est toujours une réussite. On voit bien vos sourires.

27913256_931614713684119_5760512136280538371_o

 

Seulement la Team ne s’arrête pas, on continue à gérer l’entrée, on alterne au bar pour la vente des boissons et des gâteaux. Il y a des photos et des vidéos qui sont prises. Des animations sont programmées, telles que le carnet de bal ou les grandes ruedas.

On ne s’arrête jamais. Et la plus grande réalité, c’est qu’on profite très peu voir pas du tout des soirées que nous organisons. C’est triste.

A la fin, on commence le rangement, il faut faire le tour de toutes les tables pour récupérer toutes les bouteilles, vides, à moitié vides, pleines des fois, et les jeter.

Nettoyer toutes les tables, les plier, empiler les chaises, tout ranger. Nettoyer les toilettes.

Donner un coup de balai, débrancher la sono, enrouler tous les câbles de 20 mètres.

Tout recharger, et pour finir ce que je ne vois jamais, tout décharger à nouveau pour vider la camionnette.

Dans une salle comme celle du pavillon Joséphine, il faut des personnes pour s’occuper du vestiaire, une personne qui gère les photos qu’on vous propose gratuitement.

Manque de chance cette année, l’imprimante nous a causé quelques petits tracas, et certains n’ont pas été délicats.

Lorsque l’on croit que c’est fini, et bien c’est tout à fait le contraire. Il y a des milliers de photos à trier, à améliorer, à poster, cela prend énormément de temps.

Les vidéos prises pendant les soirées, idem, il faut les visionner, les travailler, et les poster.

Une telle organisation demande pas mal d’énergie et met KO pendant un moment.

Cela fait presque dix ans que nous faisons cela, à raison de 5 grandes soirées à l’année au début, 4 maintenant. Cette année se sont rajoutées les soirées au Spyl.

Et autant vous dire que nous sommes contents d’avoir une super Team, une équipe de bénévoles au grand cœur, qui s’investit par amour de la danse et de vous finalement, car c’est bien pour vous que l’on fait tout cela et pour nous aussi. Cette équipe est composée de différentes personnes qui nous apportent du baume au cœur. De la joie, du rire, de l’affection et de la générosité lorsque l’on travaille tous ensemble. Un soutien sans faille, cette équipe nous a enrichie d’ondes positives.

28035039_10155851131066335_468899660_o 23846837_10213308882969348_214346926_o

 

Pour la petite histoire, dans les débuts de Salsa Loca, nous n’étions pas plus de 2 à 5 pour toute cette organisation.

Pour les docks, événement totalement gratuit, c’est aussi une grande organisation.

Les différents rendez-vous avec la mairie pour les autorisations, le planning à compléter pour la gestion des enceintes et de leur entretien, la mise en place (il faut arriver sur place une heure plus tôt).

Ce sont des heures et des heures que nous consacrons à organiser ces événements.

Et pour gérer le tout, il faut bien deux tarés, tout ce qu’il y a de plus organisé !(Qui ont toujours très faim!!!)

12112138_498225900356338_785990501429484088_n

Sans eux, tout ceci n’aurait pu exister.

Sans leur détermination, leur énergie, et leur temps passé à organiser tout cela, il faut bien le dire. Sans ces tarés, vous ne passeriez pas une extraordinaire soirée Salsa Carnaval, ni de salsa dock chaque été.

On aimerait vous dire que nous aurons la force de continuer, mais je ne vous le cache pas, cela devient de plus en plus difficile.

Sans rentrer dans les détails, nous faisons tout pour que cela fonctionne et se passe très bien sans pouvoir en profiter.

Le soutien est la plus grande force que l’on puisse recevoir. La salsa Loca Team nous en a apporté….. Vous aussi vous pouvez…..

 

 

Laisser un commentaire

M'identifier