Petit coup de gueule

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

coup de gueule

Petit coup de gueule

J’ai décidé d’écrire cet article, pour vous transmettre une information importante, car même s’il est vrai que Salsa Loca œuvre depuis longtemps pour les sorties, la danse et le partage, il y a quand même quelque chose qui nous, organisateurs, nous dérange, et nous tenons à vous en faire part.

Mais attention, nous ne blâmons personne, nous voulons juste vous expliquer nos démarches afin que vous compreniez certaines de nos réactions.

Je vais vous parler de ce qui pose problème à chaque événement, mais avant cela, voilà comment nous procédons le vendredi pour un événement tel que Salsa in the City.

flyer salsa in the city(1)

Nous, organisateurs, arrivons une heure plus tôt sur les lieux, nous transportons, enceintes, câblages, matériels de photos, tablettes… Tout doit être prêt à temps car vous êtes à l’heure.

Pendant que vous dansez, nous, nous travaillons, oui nous ne sommes pas  à l’usine, mais nous travaillons quand même.

Pendant que vous dansez, il y a une ou deux personnes qui se relayent pour mixer + une personne qui prend des photos. On danse de temps en temps mais on bosse la plupart du temps.

Passez ce moment, ou tout le monde a bien usé ses chaussures, nous, on débarrasse le tout, enceintes etc…..On débarrasse les déchets aussi et c’est pas normal !

Des fois on fait un débriefing autour d’un repas, car jusque 22h en générale, nous organisateurs, on n’a pas mangé, car on arrive du taff (et oui on a un taff) et on n’a pas le temps de passer chez soi pour le goûter.

Puis, une personne continue à travailler jusque pas d’heure, le photographe, qui trie, améliore, puis enregistre, ce qui a pour résultat, votre joie de vous voir très rapidement en photo sur le site. Et là, je ne vous parle que du travail effectué le jour J. Je ne parle pas du temps pris à discuter avec la mairie pour les autorisations, le temps pour visiter les différents lieux extérieurs pour danser, du temps pris lorsqu’une batterie d’enceinte lâche et qu’il faut aller dans des magasins spécialisés pour en racheter rapidement. Du temps pris pour étudier les logiciels de photo afin d’optimiser vos photos, et là encore, je ne vous parle pas de tout.

C’est beaucoup de temps investie, et vous le voyez et vous le savez.

Alors oui, nous avons choisi de le faire, sans compter les heures, car nous aimons ce que nous faisons. Et nous savons pourquoi nous le faisons.

Maintenant commence mon petit coup de gueule, c’est Vos sacs, vos vestes etc…..

Des que vous arrivez, commence l’enfer des sacs et de la sonorisation.

sac-a-dosenceinte

Ce que vous ne comprenez pas, c’est que :

– D’une, nous n’avons pas le temps de surveiller vos sacs, et nous ne sommes pas là pour ça !

– De deux, vos sacs encombrent le passage, et nous avons besoin d’évoluer dans cette zone ne serait-ce que pour régler les balances du son, le micro, l’appareil photo doit être en sécurité et visible.

– De trois, les enceintes sont très fragiles et très chères. L’association ne peut se permettre d’investir tous les ans dans de la sonorisation.

On fait attention aux câblages, à ne pas trébucher dedans, pour ne pas faire tomber les enceintes, puis, on se retourne et un amas de vos sacs et vos vestes apparaît comme par magie.

Vous n’avez toujours pas compris que vous n’avez pas le droit de déposer vos affaires dans cette zone et que nous préférons ne pas vous voir passer trop près de la sonorisation, pas parce que nous ne le voulons pas égoïstement, mais parce que cela deviendrait vite un énorme tas de sacs, vestes, sacs à dos, etc….Et on ne pourrait plus passer.

policie

Le tout premier Salsa in the City, j’ai passé mon temps à enchaîner la musique et à vous fliquer pour vous empêcher de poser vos sacs dans cette zone.

Alors bien sûr, au début j’ai pris des pincettes et j’ai été gentille, mais après avoir passé une quarantaine de sacs, mon sourire à disparu, et vous me comprendrez quand je vous dis que je n’ai plus eu envie de passer de la musique car j’ai saturé de dire « Non, on ne dépose pas de sacs ici. Evitez de passer trop près des enceintes. »

Cela n’est pas agréable non plus de fliquer des personnes que je cotoye depuis des années.

Ça fait maintenant, un moment que vous savez que vous ne pouvez pas poser vos sacs, alors arrêtez.

Je n’ai pas signé pour perdre ma joie d’avoir trop fliqué, j’ai signé pour vous mettre de la musique.

Alors ORGANISEZ-VOUS ! En ce qui nous concerne, nous nous organisons pour que vous dansiez.

Créez-vous une zone SAC et relayez-vous pour les surveiller. Ou bien, laissez vos affaires chez vous pour danser vous n’avez besoin que d’une bouteille d’eau.

Nous ne pouvons pas vous demander de vous investir autant que nous pour ces événements, la seule chose qu’on vous demande c’est de gérer vos affaires et d’éviter de squatter près de la sonorisation.

Coup de gueule finie.

PS : Pensez à vos déchets à la poubelle, et si vous comprenez notre message, partagez cet article et parlez-en autour de vous, merci.

La Hermana

Facebook Comments
  1. touitou thierry - 3 juillet 2015 15 h 02 min

    je comprends…

    en même temps, il faut aussi que vous compreniez, que nous les débutants, heureux de ces événements que vous créez, et qui osons enfin nous y aventurer, ne sommes pas encore au courant de tous ces détails logistiques (et en admettant que les anciens soient déjà bien raccord…)

    par exemple, dès ma deuxième sortie ! je me suis fait eng ! parce que je suis passé trop près des enceintes ; c’est sûr, j’avais tout faux : mon sac était derrière, j’y étais allé pour boire une salutaire gorgée d’eau et voulais au plus court regagner cette belle ambiance ; il n’y avait pas l’ombre d’une provocation simplement une ignorance de vos pratiques et de vos prudences

    le bon ton d’une explication aurait mieux valu que le « Petit coup de gueule », que mon « M… ! », que de couper le son !

    enfin, pour le bon ton, j’aurais proposé « Sals’séance de rattrapage » pour éviter que même « petit » il reste « coup de gueule »

    et sans rancune ! d’ailleurs j’y serai tout à l’heure :)

    Répondre
  2. Photo du profil de elmetro

    elmetro - 6 juillet 2015 0 h 06 min

    Sinon ce qui se fait sur Paris, c’est les gens laisse les sacs en plein milieu de la piste et les gens danse autour.
    Ainsi tout le monde les surveile plus ou moins et ils sont en lieu sure…
    Service.

    Répondre

Laisser un commentaire

M'identifier