Trois leçons de leadership que vous pouvez apprendre de la salsa dansante

Salsa Loca - Strasbourg Association de danse salsa à Strasbourg

Trois leçons de leadership que vous pouvez apprendre de la salsa dansante

Depuis le 19 septembre, nous avons commencé notre 11ème rentrée chez SaLsa Loca. Nous sommes des danseurs aguerris. La danse et la gestion de l’association sur le laps de temps nous ont donné quelques leçon de vie intéressante que nous aimerions partager avec vous. Vous êtes peut être dans le milieu depuis longtemps, ou alors vous commencez à peine cette année. Dans tous les cas, cet article a la prétention de vous partager notre expérience et de vous démontrer que la pratique de la Salsa va au-delà du simple aspect social et plaisirs partagés qui sont évidents.

En effet, Hélène et El Astico, n’ont cesse de rappeler à chaque cours qu’il est important de « se détendre et de sentir le rythme ». En y pensant à tête reposée, je me suis dit que ce serait une puissante leçon de leadership.

Leçon de Salsa Leadership 1 : Détendez-vous et sentez le rythme.

Il fut un temps où l’on croyait que le fait de commander, de connaître toutes les réponses, de prédire et de contrôler faisait parti du bagage de tout manager efficace. Dans notre monde complexe, nous devons sentir, réagir et prêter attention à ce qui se passe dans l’ambiguïté et l’incertitude qui nous entourent. Tout comme dans la salsa, où les mouvements peuvent sembler complexes et où nous devons nous gérer nous-mêmes et gérer les autres, que l’on soit dirigeant, ouvrier spécialisé, personnel hospitalier etc… nous avons besoin de nous détendre un peu pour sentir le rythme qui nous entoure.

Souvent durant les cours ou en soirée,  nous essayons de bien faire les choses, plutôt que d’essayer simplement de nous détendre et de ressentir. Il faut parfois mettre notre tête dans notre cœur et là seulement nous sommes capable de nous connecter et de vivre une expérience complète et efficace.

Leçon de Salsa Leadership 2 : se connecter à de nouvelles personnes

En cours ou en soirée, le niveau de votre partenaire peut être très différent. Parfois, on danse avec un partenaire avec un très haut niveau et parfois avec une personne complètement débutante. Si nous comparons cela à une vision organisationnelle ou à un changement d’orientation, cette capacité d’adaptation rapide auquel nous devons faire face à chaque danse est quelque chose avec lequel nous avons plus mal dans le domaine professionnel. Vous aurez parfois en face de vous, un ou une partenaire qui pourra vous faire des reproches, vous donner des conseils (alors que cette personne n’est pas forcément qualifiée pour le faire). Là encore, ce sont des schémas que l’on retrouve dans notre vie professionnelle. Et la réponse à y apporter n’est jamais simple. A la danse, heureusement, vous allez apprendre vite à dire non à ce genre de personnage. Apprendre à dire non et à repérer ce type d’individus est aisé dans la danse.

Leçon de Salsa Leadership 3 : Il y a une différence entre contrôler et obtenir des résultats.

A la danse comme au travail, nous avons à faire souvent à deux types de partenaires. Celle ou celui qui s’adapte à vous (cas n° 1) et celle ou celui qui veut absolument que vous vous adaptiez à elle ou lui (cas n°2)

Le cas n°1 n’essaie pas de vous contrôler et de vous juger. Il ne vous laisse pas avec l’excuse. C’est de votre faute car vous êtes débutant. Il vous emmène avec lui et vous aide à obtenir des résultats ensemble : on obtient une danse vraiment amusante et fluide.

Le cas n°2 veut vous faire changer. Il vous oblige à vous adapter à lui.

Cela ne vous rappelle rien ? Quel est selon vous la différence entre un bon et un mauvaise chef ?
La différence entre un bon et un mauvais collègue ?

El Cheminot

Facebook Comments

Laisser un commentaire

M'identifier

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.